top of page
T2023


témoignages

2024

Merci de vos témoignages.
Pour respecter vos données personnelles, VOs noms ne sont pas diffusés.
avion_2-8b421293b.jpeg

Trégor - 11/04/2024

Nuisance observée: 16h -17h Tournées de pilatus

Impact nuisance: Bruit horrible, tellement déçue d’entendre à nouveau ces bruits qui me cassent la tête et le morale !

Aujourd'hui, pour une première fois, je voulais profiter du soleil au jardin. Mais non !

Une dizaine de parachutistes privilégiés n'ont pas conscience de m'avoir gâché (et certainement à d'autres) mon moment de tranquillité au soleil après des mois de mauvais temps. D’ailleurs les oiseaux en train de nidifier étaient bien effrayés aussi...

J’ai d'ailleurs cru remarquer des comportements différents de leurs habitudes lors de leur tournée. Ce bruit et les vibrations engendrées sont intolérables pour les gens et les oiseaux.

Il faudrait vraiment tout mettre en oeuvre pour faire arrêter cet avion trop bruyant

5f79ee9979f5d_photo_vol-5028076.jpg

Pleumeur-Bodou – 4/04/2024

Nuisance observée: Pleumeur-Bodou quartier Kéréllé. Pollution de l'air et sonore ceJeudi 4 avril 2024 à 15H50 survol de notre quartier altitude très basse pile au dessus de la maison, par l'avion F-HCSV. Cet aéronef a fait demi-tour de nord vers le sudau dessus de chez nous, pour atterrir à l'aérodrome de Lannion d'où il a décollé.

Impact nuisance: Nous subissons les pollutions de l'air et sonore sur notre lieu de vie, sommes victimes de violation de notre vie familiale et privée, maux de tête du fait du survol par l'aéronef immatriculé F-HCSV de notre maison familiale ce jeudi 4 avril 2024 à 15H50 dans le quartier Kéréllé à Pleumeur-Bodou. L'altitude très basse pile au dessus de la maison, par l'avion F-HCSV est insupportable. Ces faits se reproduisent régulièrement, de la même façon pour cet aéronef et d'autres depuis l'aérodrome de Lannion et forment un harcèlement exercé sur notre lieu de vie

Louannec – 24/03/2024

Et voilà... les beaux jours pointent le bout de leur nez et la pollution sonore démarre déjà. Même à Louannec, pas besoin d’ouvrir les fenêtres pour entendre et reconnaitre le bruit caractéristique du Pilatus que confirmera aussitôt la consultation du site Flightradar24. Car même si le club a masqué l’immatriculation de l’appareil, pas de chance, le modèle d’avion reste consultable !

Pilatus PC-6/B2-H2 Turbo Porter

Va t-on subir cela encore cette saison ?
Une activité commerciale de loisir club de loisir a t-elle le droit d’empoisonner la vie et la santé de milliers d’habitants ?

Trébeurden – 24/03/2024

Nuisance observée: Ce matin 24 mars, le ballet infernal du pilatus a repris au dessus de trébeurden. J'ai deja déposé une notification de nuisance sonore sur le site de l'aéroport. Ne baissons pas les bras.

nuisances_sonores.jpg

 Pleumeur-Bodou - 6 Mars 2024

Nuisance observée: De nouveau nos quartier et domicile subissent les pollutions hydrocarbures et pollutions sonores samedi 6 mars à 9h21. Un avion hyperbruyant à hélices semble t il a survolé en boucles notre maison pour rejoindre l'aérodrome de Lannion. Nous demandons à l'aérodrome d'indiquer comme motifs de signalement ATTEINTE A LA VIE PRIVEE. Nous sommes en effet empêchés de vivre chez nous du fait des activités aériennes depuis l'aérodrome de Lannion.

Impact nuisance: Ces pollutions aériennes, sonores et d’hydrocarbures, depuis l’aérodrome de Lannion nous contraignent à quitter notre domicile familial de Pleumeur-Bodou (22) du 15 au 20 mai 2024, pour nous réfugier en famille à Paris et en gîte dans une région peu soumise à ces nuisances. Les pollutions aériennes sur notre lieu de vie, à 4,5 km de l’aérodrome, augmentent depuis 5 ans et se chiffrent par centaines sur la période du week-end prolongé où se tient l’animation privée parachutiste Vertical Perroz. En 2023 durant le week-end de l’Ascension du jeudi 18 au dimanche 21 mai inclus, deux avions de parachutisme Pilatus cumulaient au dessus de nos têtes 47 heures de pollutions sonores et d’hydrocarbures. Soit 163 vols sans interruption, principalement sur notre lieu de vie. Chaque jour 40 vols et plus de 11 heures d'affilée de fracas durant quatre belles journées ensoleillées.Nos enfants, désormais jeunes parents ont alors interrompu leur séjour à la maison pour retourner dans leur région. Leur bébé, comme nous tous, souffrait trop du chaos sonore et des hydrocarbures brûlés par les aéronefs. Ce qui devait être une belle semaine printanière s’est transformé en cauchemar impensable. Notre famille ( 38 personnes) ne viennent plus dans le Tregor du fait des pollutions aériennes. Dès les beaux jours jusqu’à l’hiver, la dégradation de notre cadre de vie par les nuisances aériennes s’amplifie, week-end férié ou non, 7 jours sur 7. Chaque vol génère par rotations, les survols incessants de nos domicile et quartier, à 900 mètres de la mairie de Pleumeur-Bodou. Le vacarme interrompt les conversations. Impossible d’être au jardin, en terrasse, non plus ouvrir les fenêtres. Notre vie privée est bafouée par les survols intrusifs, répétés et rasants. En cas d’alertes par AirBreizh à la mauvaise qualité d’air, relayées par la Préfecture, les aéronefs déchirent le ciel à Lannion, en toute irresponsabilité. Les activités aériennes polluantes, comme le parachutisme, les balades en ULM, les jets privés et autres aéronefs, sont encouragées par nos élus du territoire. Malgré nos signalements réguliers depuis 5 ans à l’aérodrome, comme demandé par le courrier par Monsieur le Sous-Préfet de Lannion, la déprédation de la qualité de vie trégorroise, un bien commun, perdure.

vue de la plage du panorama.jpg

Servel - 19 Janvier 2024

Nuisance observée: vendredi 19 janvier : Belle journée froide mais avec un soleil limpide. Notre promenade dans l'après-midi (15h à 18h) à travers la campagne de Servel jusqu'à la plage de Goas Lagorn (Beg Léguer) est gâchée par le survol bruyant, répétitif de petits avions. Même en plein hiver, impossible de jouir dans la tranquillité de la nature ! C'est insupportable ! C'est infernal !

NON à ce loisirs financé en partie par nos impôts, pratiqué par quelques privilégiés, polluant - qui plus est avec du kérosène détaxé - nuisible pour l'environnement et pour la santé des habitants du Nord Trégor. En effet l'organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur le bruit environnemental qui représente un problème majeur pour la santé publique et constitue le 2ème facteur de risque environnemental le plus important en termes de morbidité en Europe derrière la pollution de l’air.

Nous avons ici dans la région la double peine pollution atmosphérique et bruit environnemental

Impact nuisance: Stress, colère, fatigue, découragement, angoisse (pollution aux particules et pollution sonore)

Trégor - 19 Janvier 2024

Moi j'en ai marre de voir les parachutistes au-dessus de chez moi surtout quand je suis allongée sur ma chaise longue l'été. Et quand ce ne sont pas les parachutistes, ce sont les avions qui passent très bas.

Exemple : quand ils passent je leurs fais signe de partirent et quelquefois ils me font un battement d'aile pour répondre... c'est vraiment se moquer des gens car ils savent très bien qu'ils  nous nuisent.

Le Douron.jpg

Servel - 5 Janvier 2024

Nuisance observée: Qui l'eût cru ? Dès les 1ers jours de l'année 2024, en plein hiver, il n'est même pas possible de profiter sereinement de la nature !

Dans le secteur de Servel, vendredi 5 janvier entre 16h et 18h, alors que nous marchions tranquillement, à l'écoute de la nature, des avions de tourisme ont survolé la région pétaradant à tout va, volant si bas que peut-être le pilote a t'il vu nos gestes de protestation...

C'est désespérant, révoltant, usant, stressant... Quand cela va t'il finir ?

Impact nuisance: Il est Impossible de se balader tranquillement même en plein hiver

bottom of page