top of page
actu du jour.jpg

Le parachutisme intensif pratiqué à Lannion

modifie le paysage sonore de notre région

et dégrade le cadre de vie de ses habitants.

 

Les rotations récurrentes sur les mêmes zones

d'un Pilatus, avion-ascenseur équipé d'un moteur

de 650 chevaux, diffusent au sol un bruit pénible, audible à des kilomètres de distance, du matin au soir, en semaine, les week-ends et jours fériés,

du mois d'avril au mois d'octobre.

 

Par respect d'autrui et au nom du droit à chacun

 de vivre dans un environnement sonore sain,

nous demandons une réduction de

l'activité parachutiste.

bottom of page