Merci Annie...



Ce dimanche 25 août, votre serviteur est chargé de vous communiquer une très mauvaise nouvelle, un drame: Annie nous a quitté dans la nuit du jeudi au vendredi à la suite de la dégradation rapide de sa santé.


Très triste mois d'août. C'est beaucoup trop tôt, trop injuste et trop rapide.


Annie Le Bihan de Lannion et immobilisée toute la journée chez elle a été une des pionnières à tirer la sonnette d'alarme face aux nouvelles nuisances imposées par la SARL 7ème ciel à Lannion.

Avec courage et persévérance, elle a rencontré les élus et fait face directement aux intéressés dès juillet 2018.

A force d'énergie, elle a réussi à fédérer les autres victimes des différentes zones impactées au sein d'un premier collectif 'Ciel d'enfer' en septembre 2018. Une première réunion publique qui a rempli entièrement la grande salle de Ste Anne a confirmé l'ampleur des impacts sur le territoire.

Les nombreux contacts avec les élus qui ont eu lieu grâce à Annie ont conduit l'Etat via la Sous Préfecture à exiger la mise en oeuvre d'une charte de l'environnement pour réguler les activités sur l'aérodrome en mars 2019.

Il était temps de transformer le collectif initial en association. Ce qui a eu lieu au début avril.

Elle souhaitait ardemment que toute cette énergie aboutisse à des résultats concrets pour toutes les victimes et elle-même.

Elle nous aura quitté trop tôt...

Notre rôle va être désormais de réussir ce qu'Annie avait créé en nous faisant nous rencontrer.

Avec la même détermination et courage.


La parole à ses ami(e)s et membre de l'association:


Il y a un an, Annie, moi et quelques autres faisions partie des premiers empêcheurs de voler en rond. Depuis, nous nous félicitions de l'avoir parmi nous et guettions avec impatience sa dernière trouvaille sur internet, ses contacts avec des riverains ou des maires à l'autre bout de la France, ses prises de contact impromptues avec des élus et même une fois une secrétaire d'état.

Un jour, je l'avais qualifiée de "super Annie", elle en avait ri car c'était ainsi que ses amies l'appelaient. 

Annie était une grande dame qui menait avec la même détermination son combat contre la maladie et pour l'association. 

Super Annie, tu nous manques déjà.

Sylvie


Annie nous a tellement motivés, aidés, apporté tout ce qu’elle a pu à cet édifice, je ne sais où elle allait puiser toutes ces forces de combativité pour nous tous en Trégor, en plus de sa combativité pour sa maladie (dont j’ai plusieurs fois longuement parlé avec elle depuis près d’un an lorsque je suis passée la voir chez elle à plusieurs reprises).

Annie, je l’ai connue au départ par le biais de nos boulots respectifs, elle quand elle était comptable dans un cabinet à Lannion, et moi dans un cabinet d’architecte tout près de son travail, vu qu’elle s’occupait de notre compta, ce n’étaient que des relations de clientèle à l’époque, et cela m’a fait bizarre de la retrouver il y a bientôt une année, vu que comme elle je me suis retrouvée pour des raisons de santé et quantité d'opérations éloignée du travail par la force des choses 5 ans avant ma retraite, d’où des ruptures brutales avec le monde extérieur.

Plein de petits bonheurs nous font en général tenir, et Annie m’avait tellement parlé des petits enfants à venir (dont un arrivé avant le début d’été, et un second devant arriver très prochainement). Elle m’avait montré ce qu’elle faisait en couture pour les petits bouts (car c’était une autre passion qu’elle avait) et on avait papoté un moment là dessus vu que c’est aussi une de mes passions, on avait parlé confitures de framboises, voilà, les derniers bons moments de discussion que j’ai eus avec elle …… et c’est de tout cela que je veux me rappeler…..

J’essaye toujours de garder le positif dans ces cas là … même si sur le coup ça fait très mal.

Fabienne


Annie

Outre ton long combat contre la maladie et les secousses répétitives qui t’affaiblissaient, il en était un autre que tu menais depuis plus d'un an.

Avec cette ténacité que nous admirions en toi, tu avais réussi à mobiliser de nombreuses personnes attachées à la qualité de la vie dans notre région du Trégor.

Cette qualité de la vie n’était plus tienne au quotidien à cause de tes soucis de santé ; tu voulais cependant qu’elle ne soit pas léguée dégradée à tes enfants à cause de l’intrusion soudaine d’activité de loisirs nuisible à l’environnement sur l’aspect du bruit et de la qualité de l’air.

Tu nous avais fait nous rencontrer et rassembler pour défendre cette cause locale, avant que ces sujets environnementaux ne deviennent autant mobilisateurs qu’ils le sont devenus aujourd'hui. Oui, nous pouvons et nous devons agir en local pour que nos enfants continuent à apprécier le Trégor, sa beauté et sa qualité de vie ; il faut le protéger des excès de certaines pratiques.

Avec tous ceux qui t’accompagnaient dans ce combat, nous continuerons.


Yvon



Votre association,


124 vues
Association loi 1901 : Rendez-Nous Le Silence Dans Le Trégor

Identification R.N.A. : W223005578
No de parution : 20190014

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now