Double Peine



Vous nous avez déjà amplement fait part des nuisances sonores de l'avion largueur des parachutistes.

Malheureusement, pour certains riverains, les fortes effluves de kérosène et de gaz brûlés les condamnent à la Double Peine: le bruit et les odeurs.


Donnons la parole à P. de Lannion:

"Au-delà du bourdonnement permanent et du vrombissement à répétition de cet avion pollueur, qui finissent par devenir fatigants, je tiens à insister sur l'importance des émanations olfactives apportées par l'avion, pour les riverains de l'aérodrome.

Dans mon jardin, je ne peux même plus profiter pleinement des vapeurs d'essence de ma tondeuse à gazon, supplantées par celles du kérosène, moins subtiles mais bien plus puissantes.

Plus sérieusement, quand le vent est défavorable (nord, nord-ouest, très fréquent à la belle saison), impossible de profiter de sa terrasse et de son jardin, impossible de laisser portes et fenêtres ouvertes, sans avoir les narines envahies par l'odeur intrusive et écœurante du kérosène, pendant 5 minutes, tous les quarts d'heure, à chaque fois que l'avion évolue au sol.

Parachutistes, avez-vous conscience de ce que votre avion nous fait subir ? "


Témoignage corroboré par la cliente d'une enseigne située à plus de 1km du hangar de l'avion:

"Samedi 1 juin, je suis allée vers 14h30 faire mes courses et j'ai ressenti une forte odeur de kérosène dans tout le magasin. J'en ai parlé et expliqué à la caissière ce que je pensais que c'était et elle m'a expliqué que de nombreux clients lui avaient fait la remarque sur l'odeur. Elle ne sentait pas l'odeur car elle était immergée dedans"


Les sportifs familiers du stade de l'ASPTT s'expriment (*) sous la plume de Michel D.:

"Cela fait 25 ans que je pratique la course pied sur le stade Michel Condom (dit stade ASPTT).

Aujourd'hui, mes amis et moi sommes réguliérement dans l'obligation d'interrompre nos entrainements à cause d'une odeur insupportable de kéroséne.

La premiere fois, il m'a été difficile de comprendre la provenance de cette pollution en l'absence d'avions de ligne à Lannion. Mais quelques instants aprés avoir stoppé notre course, trois parachutistes sont apparus juste au-dessus de nous...

Pour assouvir leur désir de sauter en parachute, ces trois personnes font décoller un avion.

La conséquence est la dispersion de quantités importantes de kérosène sur des zones d'habitation, ce qui a un impact direct sur tout un ensemble de personnes qui profitent de leur pause du midi pour s'aérer.

Je suis dépité qu'à l'heure de l'urgence écologique, il n'y ait pas de remise en question de ce petit Plaisir égoiste."

(*) témoignage exprimé dans le Trégor du 18 juillet 2019 (Tribune Libre)


Vive le Sport !


Les zones polluées aux vapeurs d'hydrocarbures sont habitées par des milliers de personnes, de nombreux jeunes (et moins jeunes) sportifs fréquentent les établissement de plein air à proximité immédiate de l'aérodrome.


Cerise sur le gâteau, le nouveau collège Le Goffic accueillera entre 600 et 700 élèves dès 2020 à 750m du hangar de l'avion pollueur.


Nous faisons face à un véritable enjeu de santé publique !


Votre association,

135 vues
Association loi 1901 : Rendez-Nous Le Silence Dans Le Trégor

Identification R.N.A. : W223005578
No de parution : 20190014

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now