Messages 2022

Courriel de RNLST du 23/02/2022 aux adhérents et sympathisants

Chers adhérents ou sympathisants de Rendez-Nous Le Silence dans le Trégor (RNLST),

Vous nous avez fait part de vos préoccupations concernant les nuisances des activités aéronautiques intensives de l’aéroport de Lannion et manifesté votre soutien aux actions de notre association.

Vous trouverez le détail de nos actions et nos projets dans le document ci-joint.

Notre combat, le vôtre avec RNLST, continue pour que :

  • Le ciel du Trégor soit un espace moins bruyant, moins pollué

  • Le Trégor soit une région agissant pour cet aéroport, par une politique de lutte contre le réchauffement climatique, par la réduction des émissions des gaz à effet de serre aériens et par une production locale d'énergie renouvelable

  • les activités aéronautiques du département, à la charge des habitants, ne soient plus déficitaires.

 

Le 12 mars prochain, à l’appel de très nombreuses organisations, est organisée partout en France

une Marche pour le climat et la justice sociale.

A Lannion, cette marche est organisée par le Collectif Climat Trégor (CCT), dont RNLST est membre. Ce sera l’occasion pour nous de faire connaître notre combat et demander des initiatives fortes de nos élus pour combattre les nuisances environnementales excessives de certaines activités aéronautiques dans notre région.

Nous comptons sur votre présence pour cette mobilisation et vous encourageons à promouvoir ce combat pour notre cadre de vie. N’hésitez pas à vous servir de notre document en direction des personnes sensibilisées.  

Nous vous informerons de la prochaine assemblée générale prévue en avril 2022.

Vous avez des idées ou des suggestions ? Utilisez notre adresse courriel et notre site RNLST.

  Correspondre : rendeznouslesilence@gmail.com

  Témoigner : → site RNSLT/témoignez

  Adhérer : → site RNLST/adhérez

Votre adhésion est primordiale, dès maintenant.

Bien à vous, le bureau de RNLST.

 

RENDEZ NOUS LE SILENCE DANS LE TREGOR

ASSOCIATION ENVIRONNEMENTALE TREGORROISE

 

Notre combat continue pour :


  • Un Trégor moins bruyant, moins polluant, moins pollué, réactif aux nuisances des
  nouvelles activités aéronautiques de loisirs répétitives.
  • Un Trégor volontaire dans la lutte contre le réchauffement climatique, en réduisant les
  émissions de gaz à effet de serre (kérosène) des avions et en exploitant les surfaces
  potentielles maximales pour un champ photovoltaïque.
  • Questionner la pertinence du maintien d’activités aériennes coûteuses entre les
  2 aérodromes de Saint-Brieuc et Lannion. Ce point est relevé dans les récents rapports de la Cour des Comptes [*1].

 

Rappel

 

Depuis la suppression en 2018 de la ligne régulière Lannion/Paris depuis l’aéroport de Lannion,
une nouvelle activité de parachutisme est apparue, caractérisée par des vols répétés jusqu’à toutes
les 30 minutes. La gêne environnementale créée est devenue majeure. Suite aux échecs des
discussions et négociations entre les riverains de l’aéroport, son syndicat mixte et certains usagers, à
la demande du Maire de Lannion, une Commission Consultative de l’Environnement (CEE) de
l’aéroport de Lannion est officiellement créée avec signature de l’arrêté par le Préfet en octobre
2019 [*2].
Cf. sur le site de notre association Rendez-nous le silence dans le Trégor, le début difficile des
discussions charte en 2019 et 2020 [*3], et [*4] [*5] [*8] et [*9] évoquant la suite de ces
discussions.


Juillet – septembre 2020

 

Le lancement de la pétition totalise à sa clôture, 1600 signatures. Ces signatures sont accompagnées
de dizaines de commentaires poignants sur le mal vivre provoqué par les nuisances
environnementales diverses créées sur le Trégor par certaines activités aéronautiques répétitives
basées à Lannion. L’avion Pilatus, largueur de parachutistes, en est l’acteur essentiel mais aussi les
ULM volant à trop basse altitude.
Le 3 octobre 2020, une manifestation de RNLST à Lannion prolonge la résonance de ce mal être :
voir les échos dans la presse [*4].


Malgré ces faits


Sous l'autorité préfectorale la CCE a élaboré une charte de l'environnement de l'aéroport de
Lannion. 3 associations environnementales dont 2 nationales LPO (Ligue protectrice des oiseaux)
la CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) et RNSLT ont refusé de la signer pour 3
raisons :
  ▪ Absence totale de régulation horaire effective des activités aériennes répétitives.
  ▪ Refus réitérés de réduction des amplitudes horaires journalières d'activité malgré nos demandes depuis 2018.
  ▪ Absence totale de limitation les dimanches et jours fériés, engendrant des nuisances bien pires qu’avant la fermeture

    de la ligne régulière Paris-Lannion.


Depuis fin 2020


Les signaux précédents n’ont toujours pas été entendus, malgré :
  • Les nombreux témoignages à nouveau déposés en 2021 sur le site de l’association [*5].
  • Les signalements directement écrits sur le site de l’aéroport, ces signalements d’activité aérienne doivent être compris

    comme un dépôt de signalement de mécontentement/plainte, mais les rubriques très nombreuses à remplir découragent

    toute écriture [*6].


Par contre, l’aéroclub ACCG (Aéroclub de la Côte de Granit), le plus important des 2 aéroclubs
existant à Lannion, et aussi principal utilisateur de l’aérodrome, 60% des mouvements annuels, a
signé en juin 2021 une Charte de bonne conduite [*7] avec 4 associations environnementales,
signe évident d’un compromis possible entre activité aérienne et prise en compte des nuisances
créées.


Fin 2021, RNLST devient Interlocuteur officiel


La CCE du 7/12/2021 n’a examiné aucune amélioration de la charte de l’environnement de
l’aéroport Lannion ; elle a refusé la parution de la liste des non-signataires et des raisons de leur
non-signature par les associations environnementales CLCV, LPO et RNLST
Par contre, la légitimité et la représentativité de l’association RNLST au nom des riverains, est
officialisée au sein de la CCE. RNLST est pleinement dans son droit et devoir, pour manifester et
faire suivre les plaintes/signalements issus des riverains, avec leur accord, vers le site de l’aéroport.

 

RNLST est, désormais, également vecteur pour quantifier et qualifier les plaintes/signalements
adressés par les riverains.


Voir le dossier déposé par RNLST lors de cette CCE [*8] et le résumé de cette réunion du
07/12/2021 [*9].


Et maintenant, en 2022 ?


Les syndicats mixtes gestionnaires des aéroports de Lannion et Saint-Brieuc ont été renouvelés suite
aux élections départementales et régionales de mi 2021. Le Président, désormais unique aux 2
aéroports, a pour feuille de route la recherche d’économies entre les 2 aérodromes existants et la
réduction des déficits budgétaires importants depuis plusieurs années, selon le rapport de la Cour
des Comptes [*1].


Dépassant 1, 4 millions d’euros chaque année le financement repose sur le Département, Saint-
Brieuc Armor Agglomération (SBAA) et Lannion-Trégor Communauté (LTC), la Chambre de
Commerce et de l’Industrie (CCI) s’étant retirée de la gestion. Un nouveau groupe de travail, durant
l’année 2022, examinera les solutions de répartition d’activités possibles entre les aérodromes de
Lannion et de Saint-Brieuc.
Une étude cofinancée par le Département, SBAA et LTC à hauteur de 21 000 € devra statuer sur la
faisabilité d’un projet d’aéroport unique composé des deux pistes lannionnaise et briochine [*10].
Par ailleurs, une nouvelle Sous-Préfète vient d’être nommée à Lannion, et de nombreux membres
actuels de la CCE seront confirmés ou changés, au titre de leur fin de mandat de 3 ans ou au titre
des résultats électifs précédents. On espère des membres futurs une représentativité plus en
adéquation avec les citoyens concernés et avec les enjeux environnementaux majeurs face au
réchauffement climatique.


L’année 2022 est cruciale pour trouver un nouvel équilibre. RNLST tiendra son rôle
citoyen et ses objectifs associatifs.


Vous avez des idées ou des suggestions, utilisez notre adresse mail ou notre site RNLST :


  Correspondre : rendeznouslesilence@gmail.com
  Témoigner : → site RNSLT/témoignez
  Adhérer : → site RNLST/adhérez


Votre adhésion est très importante, dès maintenant.
Bien à vous, le bureau de RNLST


Lannion, le 21 février 2022


Liste des liens référencés dans le texte.


[1] Rapport de la Cour des comptes → Voir
[2] Création de la Commission Consultative de l’Environnement ( CCE) : les arrêtés → Voir
[3] Propositions RNLST, débats charte en 2019 et 2020 → Voir
[4] Echos de la presse sur la manifestation de 2020 de RNLST → Voir
[5] Témoignages 2021 → Voir
[6] Signalement d’activité aérienne sur le site de l’aéroport de Lannion → Voir
[7] Charte de bonne conduite entre ACCG et les riverains de l’aéroport→ Voir
[8] Dossiers présentés par RNLST à la CCE du 7/12/2021 → Voir
[9] Notre résumé de la CCE du 7/12/2021 selon RNLST → Voir
[10] Articles du Télégramme et de Ouest-France du 16/12/2021 → Voir

Résumé de la CCE du 7/12/2021, selon RNLST


Les documents ci-dessous, diffusés à ce jour aux seuls membres de la CCE, seront donnés sur
demande aux adhérents de RNLST :
  -compte rendu officiel de la réunion CCE du 7/12/2021, signé de Mr Le Sous-préfet de Lannion
  -Bilan 2021de l’aéroport de Lannion, dossier présenté en CCE par l’exploitant de l’aéroport
  -Bilan 2021 de l’école de parachutisme 7ième Ciel (dossier reçu en fév. 2022)


(NB : le dossier présenté en CCE le 7/12/2021 par RNLST est sur notre site → Voir )

 


La réunion est pilotée par Mr le Sous-préfet de Lannion, en présence des membres prévus.

 

1/ En introduction, Mr Coënt nouveau Président des 2 aéroports de Lannion et de St Brieuc, donne sa
feuille de route : travailler à sauvegarder ces 2 aéroports et les fusionner ou mutualiser, selon
résultats étude nouvelle durant 2022.


2/ Bilan activité 2021 aéroport de lannion (dossier présenté) : total des mouvements 13 000 : (vols IFR
5%, vols VFR 95% dont les aéroclubs représentent 66% et l’activité parachutisme 13%)


Grande importance de la nouvelle activité « drones » via le CTDO arrivé en 2019 (à noter des
formations, des stagiaires, 1400 heures de vol drones, applications thématiques diverses).


Naissance de 2 nouvelles écoles de pilotage : « De l’Autre Côté du Vent » avec 2 ULM, et bientôt
« Trégor ULM » avec 1 avion DR400 et 2 ULM.


3/ L’aéroport fait l’état des lieux des plaintes 2021 remontées par les riverains sur le site de
l’aéroport : 9 plaintes concernant l’aéroport de Lannion, issues de 6 foyers différents (dont 4 avaient
déjà déposé en 2019 et 2020)...localisées 6 fois à Lannion à proximité de l’aérodrome, 3 fois à
Pleumeur Bodou


Ce nombre de 9 plaintes 2021 est à comparer aux 9 plaintes de 2020 et de 13 en 2019...


Commentaires RNLST : ce nombre n’est pas représentatif car d’autres plaintes n’arrivent pas sur le
site de l’aéroport. Par ailleurs les plaintes exprimées ne traduisent pas des infractions mais plutôt des
répétitions de « nuisances ».


4/ Mesures prises par l’exploitant de l’aéroport:


  - Adhésion (sept. 2021) à la démarche « Airport Carbon Accreditation » pour mise en place de
    mesures d’économie d’énergie (amélioration de la performance énergétique et
    environnementale de l’aéroport)      Pas de commentaire

   - Réflexion, proposition de réalisation de campagnes de mesures de bruit pour 2022, avant et
    après mesures correctrices des usagers, mesure absolue du bruit, en début d’été, sur 4
    points de mesure localisés à moins de 1 km de la piste.


Commentaires divers : Vu le coût prévisionnel de ces mesures (plus de 10 000 à plus de 100 000 €
selon cahier des charges des mesures), étude difficilement envisageable vu les comptes de l’aéroport
de Lannion....)


5/ Activité de l’école de parachutisme présentée par 7ième Ciel

 

   - Difficulté de l’exercice 2021 (COVID)
  - En 2021, 1 144 licenciés à l’école, dont 330 pratiquants réguliers, 900 bretons dont 525 du
    dépt 22 (38% de Trégorrois)...830 rotations totalisant 6 900 sauts...mesures de réduction de
    bruit par réduction de vitesse en descente, réglage de l’hélice, alternance des circuits de
    montée vers la mer.


Commentaires RNLST post réunion CCE : quels sont les bons chiffres ?


a/ Pour le nombre de rotations et sauts annuels, les chiffres donnés par 7ième Ciel sont conformes aux
relevés RNLST


b/ Mais ? pour le nombre de licenciés : pour pratiquer un simple « baptême » en Tandem, il faut une
licence (pour raison de sécurité, et elle est par définition temporaire...) A ce titre le Ministère des
sports distingue les vraies licences et les licences d’un jour (tandem)...pour le dépt 22, le nombre de
licenciés parachutisme serait de 73 (voir liens ci-dessous, pour le code Fédé 237)


https://www.sports.gouv.fr/organisation/publications/statistiques/donnees-detaillees/Donnees-
detaillees-2020


https://injep.fr/wp-content/uploads/2021/07/licences-par-departement-2020.xlsx (code Fédé 237)

 

Et pour la France entière, selon la FFP pour 2020, il y aurait au total 6 298 licences annuelles sénior,
et 31 242 licences participation « tandem »...étonnant que 7ième Ciel (Lannion) totalise à lui seul 330
licenciés pour pratique régulière (étant classé 35ième site sur les 55 répertoriés, avec en 2018 un nb de
sauts d’environ 7 000 pour un total de sauts de plus de 600 000 en France)!


https://www.ffp.asso.fr/wp-content/uploads/2021/01/20-Statistiques-licences.pdf


en outre 7ième Ciel a annoncé lors d’une CCE que plus de 10 % de son activité correspondait à des sauts
« tandem », soit environ 700 sauts ou licences ponctuelles...resterait alors environ 400 licences
annuelles (à comparer à 73 pour le dépt 22, 143 pour le Finistère, 196 pour le Morbihan et 107 pour
l’Ile et Vilaine, plus les licences de « complaisance » accordées aux parachutiste licenciés et pratiquant
très loin de la Bretagne mais venant par amitié à Lannion montrer de temps en temps leurs
performances de champions de France ou du Monde ...Les 400 licences annuelles « régulières » sont
vite atteintes, sans pour autant qu’on puisse conclure sur un succès d’attractivité économique de cette
activité sur leTrégor
.


Enfin on se rappellera que un sauteur de Perros annonçait dans la presse locale

(OF du 28/06/2020  https://www.ouest-france.fr/bretagne/perros-guirec-22700/perros-guirec-quand-ilan-fait-du-parachutisme-il-saute-de-joie-6885926 ) avoir totalisé à lui seul 300 sauts en 2019...belle performance individuelle ne prouvant en rien la multiplicité des sauteurs pratiquants, au contraire...le
parachutisme est l’affaire de quelques expériences d’un jour (tandem/baptème) (donc supportable
pour les riverains)et surtout une pratique intense de quelques grands sportifs avides de sensations
fortes...(beaucoup plus difficilement supportable pour les riverains compte tenu de l’impact
environnemental répétitif induit...)


6/ Présentation RNLST


Voir le dossier complet présenté par RNLST, mis sur site → Voir

 

 

Débats et commentaires :


6.1/ Le Sous-préfet officialise la possibilité pour RNLST d’être le porteur des plaintes des riverains vers
le site de l’aéroport (sous réserve de leur accord et de leur identité), et l’aéroport répondra à ces
plaintes via RNLST.


RNLST mentionne que la baisse des plaintes est due à la lassitude des plaignants quant à l’absence de
réaction suite aux plaintes...et rappelle les plaintes nombreuses lors de la pétition de 2020, lors des
réunions de quartier 2021, sur le site RNLST en 2020 et 2021.


6.2/ A propos des résultats des CCE, la demande de RNLST de faire apparaître les associations non
signataires de la charte existante (obtenue en 2020) et pourquoi ils n’ont pas signé, est à nouveau
refusée... (Cela existe pourtant dans certaines chartes ! voir par exemple celle de Lyon Bron datée du
07/12/2016)


RNLST maintient sa demande de réduction des horaires de pratique du parachutisme, et aussi du
nombre de vols par jour, précisant que le maximum supportable serait autour de 16.

La demande prioritaire est l’interdiction des vols d’activité parachutisme les dimanches et jours fériés après midi (ce qui ne représente que 13% de l’activité annuelle de 7ième Ciel, activité qui ne serait pas totalement
perdue car transférable en partie à d’autres moments). RNLST souhaite une meilleure écoute de la
nouvelle gouvernance de l’aéroport
, et que le renouvellement des membres de la CCE permette une
reprise des travaux de rédaction de la charte non signée de tous.


6.3/ En réponse à la question de Mr Coënt, nouveau Président des 2 aéroports, RNLST réaffirme sa
non opposition à la poursuite de l’activité de l’aérodrome, mais sous réserve de la réduction des
nuisances apportées par certaines d’entre elles.


6.4/ RNLST souhaite aussi un réexamen de la convention/protocole entre Syndicat Mixte, 7ième Ciel et
DGAC/DSAC qui relie l’activité parachutisme aux horaires de présence des AFIS (l’activité
parachutisme existe sur certains aérodromes dépourvus d’AFIS dont la présence est coûteuse pour la
collectivité gérant l’aéroport ; en conséquence la gestion VFR météo/sécuritaire de l’activité
parachutisme se fait à ses propres frais....comme c’est aussi parfois le cas pour les aéroclubs
pratiquant sur des aérodromes à peu de trafic « commercial ».

7/ Au titre des questions diverses :

 

7.1/ l’ACL, depuis la création de la CCE, y est la représentante des 2 aéroclubs existant sur Lannion
(ACL et ACCG) ce qui est régulièrement contesté puisqu’il est très minoritaire en terme de
comparaison d’activité aérienne (25% ACL et 75% ACCG, selon CCE du 13/11/2020). L’ACL pense que
cette représentativité antérieure s’est inversée au profit de l’ACL, cette dernière faisant désormais
plus de vols que l’ACCG ; RNLST s’en est étonné, certes les avions de ACCG ayant du partir de Lannion
en nov. 2021 pour cause de hangar insalubre.... (après enquête hors réunion, le bilan « officiel » fin
2021 de l’activité des aéroclubs donnerait environ 2/3 pour ACCG et 1/3 pour ACL !).


7.2/ 7ième Ciel mentionne qu’il n’a pas vocation à Lannion à atteindre 10 000 sauts/an (compte tenu
des contraintes locales), que cette école est petite par rapport à d’autres qui cumulent jusqu’à
35 000 /an. Il conteste aussi le bien fondé d’une limite à 16 rotations/jour, et l’interdiction de pratique
le dimanche après midi (dont le transfert à un autre moment serait impensable...).


Prenant pour exemple la pratique de la chasse, Mr Le Sous-préfet entend aussi cette difficulté de
compensation d’activité dominicaine à un autre moment, tout en comprenant la demande de RNLST
de faire silence à ces moments-là.


7.3/ Nouveau débat sur la « représentativité » de RNLST et le nombre de ses adhérents, stoppé par
Mr le Sous-préfet qui « officialise » la représentativité de RNLST dans sa capacité à fédérer un public
large. Mention complémentaire est donnée par RNLST quant à sa proximité avec le Pacte de
Transition rentré au Conseil de Développement de LTC (représentant la société civile), participant au
Projet de Territoire CAP 2040 et entre autres aux Commissions traitant de Climat, Environnement,
Energie , Mobilités...RNLST se sent donc partie prenante représentante de la société civile.

 

8/ Conclusions de la CCE du 7/12/2021 :
statut quo pour le texte de la charte de l’aéroport de Lannion, en attente des évolutions
institutionnelles des aéroports, (et de la réactualisation des membres de la CCE).

formation.jpg

La formation est gratuite, il est simplement demandé un minimum d’engagement sur les questions de justice sociale et climatique, en lien avec l’aviation ✈️💪